Print

La séparation de molécules chirales, images l'une de l'autre dans un miroir, présente un intérêt pharmaceutique évident pour le développement de médicaments car une seule des deux formes énantiomériques de ces composés présente en général une activité thérapeutique. Grâce à une méthode combinant électrochimie et microfluidique, nous avons démontré, avec des collègues de l’Institut VISTEC en Thaïlande, qu'un tel tri sélectif devenait possible en appliquant un champ électrique au sein d'un canal microfluidique. Ces travaux, publiés dans la revue Angewandte Chemie, viennent de faire l'objet d'un communiqué de presse du CNRS.

Colonne chirale