Print

De nouveaux travaux de l'équipe viennent de faire l'objet d'un communiqué de presse du CNRS. Publiés dans le renommé Journal of the American Chemical Society, ces travaux décrivent un mode de fabrication de nickel poreux permettant de séparer efficacement les énantiomères d'un composé chiral, soit les deux formes moléculaires qui sont images l'une de l'autre dans un miroir. Le taux de purification (ou d'excès énatiomérique) de l'une des deux formes par rapport à l'autre atteint ainsi près de 80%.